Rechercher

Le financement participatif

Le crowdfunding est une méthode de financement ingénieuse qui permet de récolter des fonds auprès de ses futures client en anticipant des ventes ou en leur demandant de participer en échange de contreparties. Cependant avoir recours à ce mode de financement n'est pas de tout repos car la campagne se prépare minutieusement et doit suivre une vrai stratégie et il faut surtout avoir les nerfs solides. Pour créer un financement participatif il faut tout d'abord choisir sa plateforme, les plus connues sont kisskissbankbank, ulule ou my major company qui sont des plateformes de financement participatif plutôt généralistes. Il existe cependant des plateformes ciblé pour des secteurs précis comme l'agriculture avec entre autre la plateforme mimosa et il en existe pour le sport, le milieu associatif, l'innovation ou même des plateformes étrangère à l'image de Kickstarter. Le choix de la plateforme est stratégique mais ne garantira pas la réussite de votre projet car cela va dépendre de la communication que vous allez mettre en place autour de votre projet.

Le point de départ est la création d'une page d collecte qui décrive votre projet de façon claire, il est pertinent de faire appel à un vidéaste pour créer une vidéo pour le financement participatif. Les page de collecte intégrant un film de crowdfunding augmentent considérablement leur chance d'atteindre leur objectif.

La vidéo doit reprendre tout les éléments du projet et présenter les protagonistes de cette aventure pour humaniser les porteurs de projets.

Lors de la création de votre page de collecte il faudra mettre en place une vrai stratégie pour établir les participations et leurs contreparties :

Le plus logique est de commencer avec des contreparties liées à votre projet. Augmentez le niveau des contreparties petit à petit. Continuez avec une contrepartie à 20€, puis à 35, à 50, à 75, à 100€ et au delà.

Les contreparties peuvent être aussi des articles en prévente.

Le systéme de contreparties est important pour inciter les personnes à contribuer.

Lorsque tout est prêt c'est en fait à ce moment que tout commence il faut communiquer régulièrement par les réseaux sociaux, avec un site internet et aussi par le bouche à oreille car les visiteurs n'arrivent pas par hasard. La plateforme de financement participatif n'est pas un supermarché dans lequel les personnes naviguent et achètent (c'est une idée reçu mais les personnes qui le font sont assez rares). Le bouche à oreille est donc la meilleure arme car elle est constituée de votre premier cercle, c'est à dire les personnes qui sont prête à participer les yeux fermés ( famille amis très proches) qui commenceront à contribuer et en parleront autour d'eux, la communauté créée par les réseaux sociaux constituera un autre cercle et vous permettrons de toucher des internautes inconnus.

La communication doit être intense tout le long de la campagne et donner des nouvelles à ses contributeurs pour les informer régulièrement, les remercier et les inciter à en parler. Il faut les impliquer dans la réussite de la campagne pour qu'ils se l'approprient et en parlent.

Pour augmenter vos chance de réussite vous pouvez vous faire accompagner par des professionnels qui maitrise le sujet et connaissent les subtilités de cette pratique.




0 vue