top of page
Rechercher

Les mutations du secteur du BTP, le vrai coup de pouce du numérique.

Le secteur du bâtiment connaît de grandes mutations : une multiplicité d’innovations technologiques et numériques, au service de ce secteur, permet aux artisans de se moderniser à grande vitesse. Maquettes numériques, projection 3D, drones, réalité augmentée et collecte de données sont autant d’outils disponibles pour toutes les professions du BTP.


À cela, vient également s’ajouter plusieurs mutations économiques et sociales qui viennent influencer le secteur du BTP. Celle du changement de comportement des clients, dont le parcours intègre quasiment systématiquement Internet, devient une priorité.

Par ailleurs, les nouvelles générations d’artisans ont totalement intériorisé l’usage des outils numériques dans leur vie personnelle, et s’attendent à pouvoir bénéficier de solutions équivalentes dans leur vie professionnelle. Menuisiers, électriciens, maçons, tous souhaitent que la digitalisation s’accélère.

Enfin, le besoin accru de préserver leur compétitivité devrait pousser les autoentrepreneurs, les PME et les TPE à recourir à des outils de gestion administrative et de pilotage d’activité. Cela pourrait leur permettre de réduire les écarts entre eux et les grands groupes du secteur du BTP.

Petits aperçus des grands changements à venir :


Les maquettes numériques


La maquette numérique est l’innovation numérique majeure dans le secteur car elle a un impact potentiel sur tous les métiers.

Outil numérique comprenant à la fois une représentation graphique du bâtiment et une base de données liées au bâtiment, la maquette numérique est un outil d’analyse, plus ou moins collaboratif ayant pour but une centralisation de toutes les données du bâtiment, modifiable en temps réel et tout au long de la vie de l’édifice.

Les entreprises pourraient mettre en place une série d’actions menant à l’utilisation de cette technologie dans un seul but : faire projeter et rassurer les clients concernant leurs acquisitions.


La réalité augmentée


Complémentaire avec la maquette numérique, la réalité augmentée permet de faire visiter un bâtiment avant sa construction : on visualise sur un écran la maquette virtuelle d’un bâtiment et on peut interagir avec elle.

La réalité virtuelle ne nécessite pas forcément de gros masques ou toute une salle immersive dédiée. Des solutions portables se développent, qui tiennent dans une valise et qui permettent de mettre la maquette numérique à la disposition de tous les acteurs d'un projet.

La superposition sur site d’une maquette numérique et de la vue réelle d’un opérateur accélère considérablement le processus de compréhension de l’ouvrage à construire et élimine par la même occasion une part importante des sources d’erreur.


La collecte de données (big data) via les objets connectés


Demain, un bâtiment non connecté pourra perdre jusqu’à 30 % de sa valeur, en vente ou locatif, la connectivité garantissant l’évolution des services dans le temps et suivant les usages. Le but affiché : la gestion technique de l’ouvrage (optimisation des coûts de fonctionnement et de maintenance, anticipation des interventions,...)

Un bâtiment qui communique c’est une meilleure prise en compte de ses besoins en temps réel par les objets connectés.


Les prises de vues Pour projeter le client dans son futur achat, les prises de vues diverses sont aussi une nécessitée. Offrir l’opportunité aux clients de donner des infos sur l’avancement des travaux via des outils numériques comme une vidéo Time lapse permet aux futurs acquéreurs de s ‘impliquer dans la construction. L’utilisation d’un drone homologué afin de prendre des vidéos de qualité, qui resteront un support de marketing pour valoriser votre entreprise, est devenue une norme de communication dans ce secteur. La mise en avant de vos savoir-faire et compétences à travers un tournage professionnelles est la meilleure façon de convaincre les clients du sérieux de votre entreprise. Venez échanger avec nous au sujet de vos projets !

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page